b2ap3_thumbnail_IMG_2719_DxO.jpg

 Une brioche à la mie filante à souhait, toute moelleuse, qui ne demande...

qu'à être dégustée avec gourmandise.

Lors de mes pérégrinations "briochesques", j'ai fait la découverte de cette brioche d'origine japonaise sur le blog de Christine's Recipes, une blogueuse chinoise vivant en Australie. (super blog, au passage)

Cette douceur, mie filante, et légèreté est due à l'utilisation du Tangzhong dans la fabrication... alors ne prenez pas peur, ce tangzhong n'est pas un ingrédient introuvable dans nos contrées, étant donné qu'il s'agit en fait d'un mélange de farine et d'eau, dans une certaine proportion, qui en somme est un roux, pas la couleur de cheveux hein, non, le roux culinaire qu'on utilise lors d'une béchamel par exemple.

Vous pourrez au choix le faire avec de l'eau et de la farine, mais aussi, si vous préférez, avec du lait et de la farine, ou encore moitié eau, moitié lait.

En tout cas, pour les fans de mie filante, cette brioche est faite pour vous, ça c'est sur ! que dire en plus, si ce n'est que, en plus la pâte est très agréable à travailler... bonus non négligeable.

b2ap3_thumbnail_IMG_2718_DxO.jpg

 

Brioche hokkaïdo à la mie filante (méthode tangzhong)

 

Temps de préparation : 30 minutes - Temps de pause : de 1 h 30 à plus - Temps de cuisson : 30 minutes-

Pour 2 brioches (moule à cake de 26 cm de long)

 

Pour réaliser cette brioche hokkaïdo, à la mie filante, il vous faudra :

Pour le tangzhong, 184 grammes en tout soit : (vous pouvez arrondir, mais il faut rester sur la base de 1 volume de farine pour 5 volumes de liquide)

Pour la pâte :

Procédé :

Faire le tangzhong :

  1. Dans une casserole, mélanger la farine et l'eau. Faire chauffer jusqu'à épaississement, lorsque le fouet laisse la trace de son passage c'est prêt. Sinon pour être plus précis, il faut chauffer jusqu'à atteindre 65 degrés. Laisser  la préparation refroidir, en la filmant au contact, pour éviter la formation d'une "peau".

Ensuite, dans la cuve du robot, mettre :

  1. Le sel, le sucre, les oeufs battus, le tangzhong, la crème, le lait, la farine et la levure.
  2. Pétrir jusqu'à obtenir une pâte homogène (c'est assez rapide), ajouter alors le beurre froid coupé en morceaux et pétrir environ 10 minutes, jusqu'à avoir une pâte lisse et élastique. 
  3. Laisser lever 40 minutes à température ambiante ou près d'une source de chaleur (cela doit doubler de volume)
  4. Sur un plan de travail légèrement fariné, diviser la pâte en 6 boules de 180 grammes chacune. Laisser à nouveau poser 15 minutes.
  5. Prendre chaque boule et l'étaler au rouleau de façon à avoir un ovale. Replier les côtés gauche et droit vers le centre (voir photo).
  6. Etaler à nouveau au rouleau et rouler la pâte sur elle même (voir photo).
  7. Placer 3 boules par moule et laisser lever. (Cela doit doubler de volume)
  8. Préchauffer le four à 180 degrés, badigeonner le dessus des brioches avec le reste d'oeufs auquel vous aurez ajouté une pincée de sel, et enfourner pour 30 minutes.

Démouler sur une grille et laisser refroidir.

L'ajout du tangzhong, permettrait une meilleure conservation également, d'une manière très naturelle.

b2ap3_thumbnail_IMG_2702_DxO.jpg

b2ap3_thumbnail_IMG_2704_DxO.jpg

 b2ap3_thumbnail_IMG_2707_DxO.jpg

b2ap3_thumbnail_IMG_2713_DxO.jpg

 

b2ap3_thumbnail_IMG_2724_DxO.jpg

 

b2ap3_thumbnail_IMG_2714_DxO.jpg