b2ap3_thumbnail_IMG_4047_DxO.jpg

Avant que la saison des abricots ne soit plus qu'un lointain souvenir...

c'est le moment d'en mettre quelques-uns en pots, en prévision de la LONGUE attente pour les retrouver l'année prochaine.

Il est donc temps, largement temps, grand temps... c'est peut-être même un chouïa trop tard déjà, d'en faire des confitures, avant que les étals  n'en soient dépourvus.

Cette dernière année, notre année qui vient de s'écouler, nous a fait  connaître  de grands changements de vie (voir la recette du fiadone,pour une partie), et du coup, les confitures, je n'en avais pas refait depuis l'automne dernier... passer de plusieurs milles pots par an à zéro... je vous en reparlerai un peu plus tard (quand j'aurais réussi à tout coucher sur le papier....enfin sur le clavier ;-) ).

Du coup, c'est vrai qu'avant je n'y prêtais pas trop attention, lorsqu'il fallait un pot de confiture pour la maison, c'était simple : j'allais piocher dans le stock du marché... mais là fallait faire quelque chose si nous voulions pouvoir tremper nos tartines matinales dans le café avec autre chose qu'avec du beurre ^^.

Cela a donc été l'occasion de m'y remettre, avec grand plaisir d'ailleurs.

Normalement, ma confiture d'abricots est nature, ou parfumée avec un sirop de fraise, melon, pastèque et cédrat, L'Ours en est calu (ce qui veut dire accro), cette année j'ai l'accompagnée de verveine citronnelle, qui va très bien avec ce fruit  (la nectarine aussi aime la verveine). Cela parfume la confiture en toute discrétion, et c'est très très bon.

Comme d'habitude, je l'ai faite cuire en très petite quantité, un seul kilo ici, mais de toute façon, je ne dépasse jamais 2 kilos, et une cuisson courte, ceci afin de privilégier le goût du fruit. 

Cuisson courte ? avec de la confiture ? c'est pas possible me direz-vous... et bien si, en 30 petites minutes l'affaire est dans le sac. Vous aurez de belles confitures qui se tiennent, à la cuisson parfaite, et à la couleur appétissante !

Un seul outil indispensable : le thermomètre.

On y va ?

b2ap3_thumbnail_IMG_4039_DxO.jpg

Pour 4 pots 

-Temps de préparation : 5 minutes - Temps de cuisson : environ 20 minutes-

Il vous faudra :

Un thermomètre (indispensable pour réussir à coup sûr vos confitures)

Dans l'idéal, je congèle mes citrons destinés à la confiture, la congélation permet de faire craquer les fibres, ainsi ils libèrent encore plus de pectine. Ceci n'est pas indispensable, mais c'est un plus. Dans le cas présent, ils ne sont pas passés par cette phase, l'envie de confiturer n'étant pas préméditée ^^ .

 

Procédé :

  1. Rincer et dénoyauter les abricots. Mettre une feuille de verveine dans chaque pot.
  2. Dans la casserole à confitures, mettre le sucre, l'eau et le demi-citron, afin de faire un sirop.
  3. Faire chauffer le tout jusqu'à 118 degrés.
  4. Ajouter les abricots et la tige de verveine citronnelle.
  5. Laisser cuire le tout jusqu'à atteindre 104 degrés.
  6. Couper le feu, ôter la tige de verveine, le demi-citron en prenant soin de bien le presser et écumer la confiture.
  7. Passer au mixeur (ou pas selon vos goûts),  mettre en pots, fermer les pots et les retourner jusqu'à complet refroidissement.
  8. Remettre les pots à l'endroit et les ranger.

Régalez-vous !

b2ap3_thumbnail_IMG_4062_DxO.jpg

 

b2ap3_thumbnail_IMG_4034_DxO.jpg

 

b2ap3_thumbnail_IMG_4035_DxO.jpg