Restez informés des dernières parutions...Abonnez-vous au blog ->
Bonne promenade culinaire !

Rosbeef à La Provençale

Posté par le dans Plats
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 3946
  • 0 commentaires
  • Imprimer

b2ap3_thumbnail_ob_fd89a23bd1f629fb55b2ebf49b356be2_img-5957.JPG

 Repas presque de fête aujourd'hui pour nous... et oui du rosbeef,...

coût de la recette
temps préparation : 10mn - temps de cuisson : 30mn

mais attention pas n'importe lequel, celui-là c'est cadeau !

Comment ça cadeau ? Bah oui, l'Ours rend des menus services à un couple qui ne vit pas dans le village mais qui a une résidence secondaire, lorsqu'ils arrivent le week-end, le chauffage est en route enfin des broutilles comme ça.

Du coup, une fois de temps en temps, ils nous apportent un morceau de "barbac" (le monsieur est dans la partie), mais pas n'importe laquelle, nan, nan... du charolais label rouge, oui m'sieurs dames !.

Le genre de truc qui te coûtes au bas mot la peau des fesses, et surtout une pièce de viande que lorsque tu la cuisine, tu restes genre, menottée à ta cuisinière pour surtout ne pas rater la cuisson et pouvoir se délecter du précieux mets ensuite.

Enfin, j'ai le temps avant de m'attacher à ma cuisinière, car l'Ours est parti faire du troc, afin que sa tribu puisse se nourrir.

Oui, vous savez, quelques jours par semaine, on va dans d'autres villages en apportant avec nous quelques victuailles, et les gens qui passent par là, peuvent à loisir échanger avec nous contre quelques menus bouts de papiers, ou jetons en ferraille de différentes tailles et couleurs.

Ils nous filent leurs "papelards" ou "bouts de ferrailles" et on leur filent des victuailles. Comment ça c'est pas du troc ?

C'est quoi ?..... Du Commerce ! bah oui, je le sais, enfin il est parti au marché pour parler clairement, et vu le temps, il fait très beau, mais si le boeuf avait été encore sur ses quatre pattes et dans un champs, il aurait été décorné pauvre bête, tellement le vent souffle fort.

D'ailleurs, l'Ours à jeter l'éponge, rendu son tablier, enfin plier bagages à 11h00 du mat' : les caisses d'asperges se soulevaient toutes seules de l'étal. Le boucher qui avait lesté sa rotissoire à poulets, a pensé que les volatiles censés se dorer la pilule à l'intérieur étaient encore vivants et tentaient une évasion en règle en s'envolant avec leur poulailler d'infortune... enfin ça rigolait pas... quand ça souffle... ça souffle... et c'est pas "pour de rire".

Allez, assez discuté, il est temps de passer en cuisine.

Vous aurez besoin pour ce plat de :

  • un rosbeef d'environ 1 kilo
  • 2 branches de thym
  • 1 branche de romarin
  • 3 gousses d'ail épluchées et débarrassées de leurs germes
  • 8 tomates moyennes
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 25 grammes de beurre
  • sel et poivre

Ca y'est vous avez réuni tous les ingrédients ? Alors passons du côté des fourneaux.

  1. Dans une cocotte, faire fondre le beurre avec l'huile
  2. Faire dorer le rosbeef sur toutes ses faces en prenant bien soin de ne pas le piquer pour le retourner (avec une pince ou deux cuillères)cela prend une dizaine de minutes
  3. Une fois doré, ajouter le thym, le romarin et les gousses d'ail
  4. Couper les tomates en deux et les placer autour de la viande, côté coupé contre la cocotte
  5. Laisser le tout cuire, à feu moyen et à découvert pendant 15 minutes
  6. Couper le feu, saler et poivrer et couvrir pendant 5 minutes (temps de repos de la viande)
  7. Servir avec des frites, des pâtes, des "n'aricovers", enfin ce que vous aimez

C'est un pur délice !

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui,

Alors, à demain si vous le voulez bien !

Notez cet article:
0
Mots clés: boeuf rosbeef
Partager cet article

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Informations supplémentaires