b2ap3_thumbnail_IMG_8388_20131126-173752_1.jpg

 Alors que d'habitude le repas dominical ne ressemble pas à grand chose...

coût de la recette
temps préparation : 15 mn - temps de cuisson : 2 h 30mn

dans le style une fournée de pâtes au gruyère, ce dimanche c'était très, très traditionnel. Je vous explique : normalement, The dimanche matin, nous sommes tous sur le marché. L'Ours part en premier avec son bout de scotch collé aux fesses (Titouan) et moi j'arrive avec mon bout de scotch (Marylou)  vers les 9 heures. Or, ce dernier dimanche, bah la voiture n'a pas voulu démarrer. Batterie à plat de chez à plat, même pô un léger toussotement. Juste RIEN... le néant. Du coup, pour une fois, me voilà avec la possibilité de faire un repas digne d'un dimanche midi.

Mais, comme c'était pas prévu cette histoire... bah moi, "y en avait rien prévu non plus !"... qu'à cela ne tienne, on ne va pas se laisser prendre au dépourvu et on va faire dans le classique : LE poulet rôti du dimanche ! et pour aller jusqu'au bout, LA purée maison qui va avec "of course", celle là même qu'on y fait un puit pour y coller la sauce du "pouletos".

Donc voilà, c'est un poulet rôti-confit qui a prit place sur la table dominicale. Rôti-confit, car  la bête à d'abord rôti, puis je l'ai laissée confire tout doucement sur un coin de la cuisinière : 2h30 de cuisson au bas mot (mais le poulet faisait bien 2 kg 800) c'était juste Hummm. Pour ajuster la cuisson à un poulet "standard", mon beau-père disait : c'est cuit quand ça tient plus aux os, faut que ça se défasse tout seul !.

Il vous faudra :

Procédé :

  1. Eplucher les carottes et les couper en deux dans le sens de la longueur. Eplucher les oignons et les couper en deux.
  2. Dans une cocotte, mettre l'huile et le beurre, faire bien dorer le poulet, ajouter les oignons et les carottes, mettre un peu d'eau dans le fond de la cocotte. Couvrir et laisser cuire à feu moyen, le poulet à l'envers (les cuisses et le blanc vers le fond de la cocotte) pendant 30 à 45 minutes.
  3. Au bout de ce temps, remettre le poulet à l'endroit, ajouter un peu d'eau si nécessaire et poursuivre la cuisson à feu très doux (toujours couvert), le minimum que vous ayez, jusquà ce que la viande du poulet se détache sans forcer, des os. Il suffit d'essayer avec une fourchette, cela doit venir tout seul.

C'est bête comme chou, mais c'est vraiment savoureux. Pour nous, comme je vous l'ai dit, servi avec une purée maison.