champagne chardonnay

Comment choisir un champagne ?

Boire du champagne est une expérience gourmande, fascinante et même sexy. Mais choisir le bon champagne peut s’avérer difficile, surtout si l’on n’en connaît pas les bases. Voici un petit guide pour vous aider à trouver votre champagne préféré.

Le degré de sucrosité

Le premier paramètre à évaluer est le degré de sucrosité que vous souhaitez pour votre champagne. Pour comprendre le degré de douceur du vin que vous allez choisir, regardez l’étiquette et vous trouverez toujours l’une de ces mentions : Brut Nature, Extra Brut, Extra-Dry, Dry et Doux. Ces mentions sont classées par ordre croissant de sucrosité (le moins sucré est donc le Brut Nature et le plus sucré le Doux). La plupart des champagnes sont produits au niveau Brut. La douceur du vin est déterminée par l’ajout d’un mélange de vin et de sucre, appelé « liqueur de dosage » ou « liqueur d’expédition », au cours de la dernière étape de la seconde fermentation (celle au cours de laquelle les bulles se développent). Le champagne chardonnay, le fruit d’un savoir-faire de haute précision, constitue une excellente référence en termes de vins faiblement dosés. Il s’agit notamment d’un produit du cépage emblématique de la Maison Ayala située à Ay, au cœur des Grands Crus.

Si vous vous souvenez de l’élaboration d’une méthode classique, vous savez probablement que ce que nous percevons comme de la douceur est dû à une sorte de « sucrage » du vin (un mélange de vin et de sucre ou de moût de raisin appelé « liqueur de dosage » ou « liqueur d’expédition »), qui est ajouté à la fin de la deuxième fermentation (l’étape au cours de laquelle les bulles se développent). Le dosage du sucre est parfois indispensable car l’acidité est si élevée qu’elle peut être imbuvable pour beaucoup (un peu comme une limonade glacée en hiver).

La plupart des Champagnes sont produits au niveau Brut

Le style

Trois cépages principaux sont utilisés pour fabriquer le champagne : le chardonnay, le pinot noir et le meunier. La combinaison de ces cépages, ou l’utilisation unique de l’un d’entre eux, détermine le style du champagne. Par exemple, un Champagne à base de Chardonnay aura un goût plus délicat et frais, tandis qu’un Champagne à base de Pinot Noir et de Meunier aura un goût plus intense et corsé.

Blanc de Blancs

Blanc de Blancs indique qu’il s’agit d’un vin produit uniquement à partir de raisins blancs à 100 %, c’est-à-dire de raisins Chardonnay. Si vous buvez un Blanc de Blancs, vous pouvez donc être sûr que vous buvez du pur Chardonnay (il y a de petites exceptions, mais elles sont tout à fait négligeables, par exemple 100% Pinot Blanc). Les arômes sont ceux des agrumes, du citron surtout, de la pomme, de la craie, des fleurs blanches.

Blanc de Noirs

Blanc de Noirs indique que le vin est élaboré à partir de 100% de raisins noirs, mais vinifiés en blanc. Cela signifie que l’on peut trouver du 100% pinot noir, du 100% meunier ou un mélange des deux. Les arômes rappellent la framboise, presque la fraise et souvent la noisette, le biscuit.

Les rosés

Il peut être obtenu par assemblage de vin issu de raisins blancs avec des lots de vin rouge issus de Pinot Noir et de Meunier. Dans ce cas, le pourcentage de raisin rouge utilisé peut être très faible et donne non seulement la couleur, mais aussi ce parfum de fraise des bois que nous aimons tant.

Des années sur lies

Si pour nous, femmes, le vieillissement est parfois un problème, les Champagnes n’ont pas peur du temps qui passe, bien au contraire. L’une des premières choses que l’on remarque en dégustant différents millésimes, c’est à quel point le goût évolue au cours du vieillissement. Comme toute méthode classique, l’élevage sur lies en bouteille donne au vin des arômes de croûte de pain, de pain grillé, de noisette, de crème pâtissière.

Relatetd Post

Comments are closed