Lorsque que j'annonce soirée pizza...

je peux vous assurer que la tête des deux trucs mutants vers l'adolescence passe de "tronche normale" à smile en une fraction de seconde.

Le tout accompagné de bruitages genre miam, slurp et autres gargarismes que je n'ai pas encore réussi à déchiffrer (en même temps, je n'ai pas essayé non plus ^^).

Pour autant, quand il est question de pizza, on ne rigole plus.

C'est sérieux.

Chacun veut SA pizza, celle qu'il préfère, et qu'il attend de déguster avec délectation (engloutir en version ado).

Les jeunes préfèrent la pizza rossa (pizza rouge), celle avec de la tomate et plein plein plein de garniture dessus... je vous l'ai dit plus haut, ils sont en pleine mutation et ont un appétit gargantuesque.

Nous (j'allais dire les "vieux"), nous préférons la pizza bianca (pizza blanche), son côté chaud-froid rafraîchissant et plein de saveur nous ravi.

Mais, dans les deux versions, un ingrédient commun et indispensable pour le moelleux et le fondant : la mozzarella

Etant ancienne fromagère, des fromages j'en ai fait.

Plein.

Des lactiques, des pâtes molles, des pâtes pressées, de la brousse, mais des pâtes filées comme la mozzarella , jamais et j'avoue que j'aurais bien aimé... mais bon, avec des chèvres,  je doute que la mozza au lait de biquette ai révolutionné quoi que ce soit... de la à faire concurrence à Galbani , hum, hum, j'ai des gros doutes.

Ce sont d'ailleurs leurs produits que j'ai utilisé dans mes pizzas, de la mozzarella dans les rouges et les blanches, mais également de la ricotta pour le côté crémeux.

Si vous voulez vous régaler, et sortir un peu de la traditionnelle Margherita (même si elle est très bonne, et aux couleurs de l'Italie), je ne peux que vous conseiller cette pizza blanche mozzarella-ricotta, c'est un vrai bonheur.

Par la même occasion, vous pourrez trouver plein d'autres idées de recettes de pizza en allant sur le site Galbani, afin de varier les couleurs et les goûts pour vos prochaines soirées "pizz".

Un dernier conseil pour la route : vraiment bien préchauffer le four longtemps avant de faire cuire... au moins une heure, et si en plus vous disposez d'une pierre à pizza (ou à pain) alors là c'est l'apothéose ^^.

  

Pizza blanche mozzarella et ricotta 

 

Pour 4 pizzas

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de repos : env. 2 heures

Temps de cuisson : 15 minutes par pizza

 

Il vous faudra :

 

Pour la pâte à pizza :

 

Pour garnir vos pizzas :

 

En option : du gorgonzola

 

On fait comment ?

 

On prépare la pâte :

  1. Dans le bol du robot, placer le sel, la farine, la levure, l’huile d’olive et l’eau tiède (35-37 degrés). Pétrir à l’aide du crochet pendant 12 minutes à la vitesse 1.
  2. Réunir la pâte en une boule, la remettre dans la cuve du robot (ou dans un saladier) placer un torchon propre sur le dessus et laisser la pâte lever dans un endroit chaud (près d’un radiateur par exemple) pendant environ 2 heures, elle doit doubler de volume.
  3. Au bout de ce temps, dégazer la pâte (la faire redescendre à l’aide de vos mains), et sur un plan de travail fariné (légèrement) la diviser en 4 pâtons de même poids, leur donner une forme ronde. Laisser poser à nouveau 30 minutes.
  4. Votre pâte est alors prête à être étalée et garnie.

 

Préchauffer votre four à la plus haute température que vous pouvez (250°C étant pas mal) au moins 1 heure avant de commencer à cuire les pizzas. 

Plus le four sera chaud et mieux ce sera. 

 

Préparez votre garniture :

  1. dans un bol : mélanger deux cuillères à soupe de crème fraîche avec deux cuillères à soupe de ricotta (vous pouvez ajouter à ce moment du gorgonzola si vous le souhaitez) (Cette quantité est valable pour 1 pizza)
  2. A la main ou au rouleau à pâtisserie, sur le plan de travail légèrement fariné étaler un pâton en lui donnant la forme ronde d’une pizza, le placer sur une plaque à pâtisserie (éventuellement munie de papier cuisson).
  3. Garnir la pâte de la préparation crème-ricotta
  4. Trancher une boule de mozzarella et la répartir sur le tout. Salez et poivrez.
  5. Enfourner pour 15 minutes environ (à surveiller selon les fours)
  6. A la sortie du four, parsemez sur le dessus une poignée de roquette, deux fines tranches de jambon cru « émiettées », des tomates cerises coupées en deux, des copeaux de parmesan et un filet d’huile d’olive.
  7. Procédez de la même façon pour les trois pâtons restants.

Régalez-vous ! 

 

Article sponsorisé.